Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les papiers de Catherine-Les papiers de My L'art des papiers découpés, la nature, les chats,les beaux textes... Parce que Beauté et Bonté vont de paire au bout du chemin, ce chemin que l'on parcourt seul dans son petit coeur mais toujours avec la présence des autres de près ou de loin.

Une tapisserie végétale ou ....sous le charme du lierre sur le vieux mur

Catherine,
Quelques photos à étudier avant de dessiner et découper....




 
Dame Nature est une artiste... 



Et pour finir ce beau texte de Frère Jean:


Chacun est unique


Durant le grand carême je demande
à mon père  spirituel de me retirer dans la solitude
en essayant de faire le moins de choses possibles:
ne pas manger, ne pas boire, ne pas parler,
ne pas dormir, ne pas bouger...
je peux manger, boire, parler, dormir, bouger,
mais je dois nommer  en moi ce qui a faim , soif... 
je découvre que c'est l'habitude !
Pour vivre cette retraite, je m'installe sur un rocher
à l'ombre d'un chêne.
La principale nourriture pour mon corps, mes pensées, mon âme
est la prière du coeur.
Afin de ne pas me laisser distraire, je concentre mes regards
sur une feuille de chêne, à la hauteur de mon visage.
Après quelques jours de contemplation
je me laisse distraire par la feuille d'à côté,
je m'aperçois qu'elle est différente de la première.
J'en regarde une troisième, une dixième, une centième...
elles sont toutes différentes entre elles !
Je peux l'affirmer car j'en connais une !
Je pense: sur cet arbre il y a des milliers de feuilles,
dans le monde des milliers de chênes
avec des milliards de feuilles.
Chacune est unique !
Le haut, le bas, la droite, la gauche, le dos, le dessous,
chaque partie de la feuille est différente.
Les feuilles de chêne, de peuplier, de châtaignier, d'acacia...
sont  toutes différentes  entre elles, 
pourtant elles sont  toutes du même genre végétal.
Chaque brin d'herbe, chaque caillou, chaque visage est unique.
Si vous me connaissez, vous me reconnaîtrez où que je sois,
car je suis le seul au monde à avoir ce visage.
Sans attendre, je vais raconter ma découverte à l'Ancien:
<< Père, je suis unique au monde ! >>
Sans lever ses yeux de son livre le ieronda Séraphim me répond :
<< Mon pauvre enfant, tu es bien en dessous de la vérité.
-comment ça,  je suis unique au monde et vous me répondez
que je suis en dessous de la vérité !
-Il faut que tu ajoutes: 
 "Je suis unique au monde depuis le début et jusqu'à la fin des temps."
J'ai  eu  cinq, dix, vingt, cinquante ans...
A  aucun moment, je n'ai eu le même visage.
Déconcerté par cette découverte, je vais dans ma cellule un instant
pour regarder dans le dictionnaire la feuille de chêne.
Il y a la photographie d'une feuille
mais ce n'est pas  << la mienne>>.
Ce jour-là, j'ai vécu un bouleversement en découvrant que
l'homme uniformise là où Dieu individualise.
Pour Dieu, chacun est une personne unique ! 

Commentaires

Michèle 03/05/2008 11:52

MERCI pour ce texte magnifique ,que je vais garder !Je suis super impatiente de voir ce qui va naitre de ta réflexion sur le lierre!!!!Pas encore attaqué ....j'ai un peu peur !Peux tu me dire quel papier employé :blanc ,noir, couleuret ou le trouver??bonne journée et à bientôt!Michèle